Les fidélités successives : roman Nicolas d'Estienne d'Orves

Résumé

« Champion du double jeu, je ne sais plus ni qui je suis, ni quelle vie est véritablement la mienne. » Anglais et Français, résistant et collaborateur, lâche et héros, Guillaume Berkeley oscille, dans le Paris de l'Occupation, entre mensonge et vérité. Amoureux, tout comme Victor, son frère aîné, de Pauline, leur demi-sœur, il vit au rythme de ses « fidélités successives ». Servie par une écriture limpide, cette fresque romanesque explore, avec sensibilité et lucidité, les ambiguïtés amoureuses et les engagements politiques d'un personnage complexe, tantôt ombre tantôt lumière, victime de ses démons intérieurs et confronté à des circonstances qui le dépassent. Nicolas d'Estienne d'Orves, prix Roger Nimier pour Othon ou l'aurore immobile, nous donne ici un roman ambitieux où réalité et illusion apparaissent comme les deux figures d'une même monnaie.

Auteur  :
Estienne d'Orves, Nicolas d' (1974-....)
Éditeur :
A. Michel,
Genre :
Roman
Langue :
français.
Note :
Bibliogr., 2 p.
Description du livre original :
1 vol. (715 p.) ; 21 cm
ISBN :
9782226242945.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour «  Les fidélités successives »

Table des matières

  • Libération
    (14 mai 1946)
    • 1 MALDERNEY
      L’avant-guerre
      • 1er août 1949, 7 heures du matin
      • Malderney, 28 juillet 1936
      • 1er août 1949, 8 heures du soir
    • 2 PARIS
      La guerre
      • Centrale de Clairvaux,
        Soir du 20 mars 1949
        • 1
        • 2
        • 3
        • 4
        • 5
        • 6
        • 7
        • 8
        • 9
        • 10
        • 11
        • 12
        • 13
        • 14
        • 15
        • 16
        • 17
        • 18
        • 19
        • 20
        • 21
        • 22
        • 23
        • 24
        • 25
        • 26
        • 27
        • 28
        • 29
        • 30
        • 31
        • 32
        • 33
        • 34
        • 35
        • 36
        • 37
        • 38
        • 39
        • 40
        • 41
        • 42
        • 43
        • 44
        • 45
        • 46
        • 47
        • 48
        • 49
        • 50
        • 51
        • 52
        • 53
        • 54
        • 55
        • 56
        • 57
        • 58
        • 59
        • 60
        • 61
        • 62
        • 63
        • 64
        • 65
        • 66
        • 67
        • 68
        • 69
      • Centrale de Clairvaux,
        Soir du 30 avril 1949
      • 3 MALDERNEY
        L’après-guerre
        • 2 août 1949, 6 heures et demie du matin.
      • REMERCIEMENTS
      • Orientations bibliographiques
      • Du même auteur
        • Romans
        • Nouvelles
        • Essais

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre