La Bibliothèque Numérique Francophone Accessible propose de télécharger des livres audio, des livres en gros caractères et en braille numérique pour les aveugles ou malvoyants.

Actualités

Faites partager vos coups de coeur

Un livre vous a plu et vous souhaitez le recommander à l'ensemble des lecteurs de la BNFA ?

N'hésitez pas à nous faire parvenir vos critiques (1500 caractères, soit 15 lignes environ) par e-mail ou via notre formulaire de contact. Elles seront publiées dans la rubrique "Coups de cœur" de la lettre hebdomadaire de la BNFA.

L'équipe de la BNFA se réserve le droit de modérer ou d'apporter, si besoin et avec votre accord, des modifications à votre texte.

Coups de cœur

Dispersez-vous, ralliez-vous ! de Philippe Djian

Comme dans Oh, Philippe Djian parle au féminin dans Dispersez-vous, ralliez-vous ! L'affaire est un peu délicate, on a un peu de mal à imaginer l'auteur dans la peau d'une femme, de son adolescence à ses trente ans.

Coin perdu pour mourir de Wessel Ebersohn

Dans la petite ville de Middelspruit, Marthinus Pretorius, le fils d'un haut politicien, meurt empoisonné : le suspect idéal se transforme vite en coupable idéal, un jeune noir, Muskiet Lesoro, plutôt cinglé.

Aimer bien de Simone Weil

Peu de pages, mais un livre qui suscite la réflexion, tant par l'introduction de Valérie Gérard, que par le texte de Simone Weil (en fait des extraits d'un de ses ouvrages).

Le tigre de John Vaillant

Un tigre mangeur d’hommes qui traque les chasseurs afin d’assouvir sa vengeance… Ceci n’est pas une œuvre de fiction, mais bien un livre documentaire, une enquête sur un fait réel survenu en Sibérie en 1997.

Nos âmes la nuit de Kent Haruf

Addie a 75 ans, elle vit seule dans une petite ville du Colorado, son fils habite loin avec sa famille et elle voit de temps à autre son petit-fils de 6 ans Jamie.

J'ai vu un homme de Owen Sheers

L’auteur nous plonge dans l’intimité de trois couples que rien ne prédisposait à se rencontrer, et dont pourtant les vies vont se croiser dans des circonstances dramatiques.

Les jardins de consolation de Parisa Reza

Récit de la vie quotidienne, traditionnelle et routinière, au début du XXe siècle, d'un jeune couple et de son fils, lequel, malgré ses origines paysannes et des parents analphabètes comme plus de 80 % de la population de cette époque, fera de brillantes études à l'Université de Téhéran et croira à la transformation de la société entreprise par le Premier Ministre Mossadegh.

Le crime était signé de Lionel Olivier

Le pitch: Quentin Fergeac et son groupe du "36" se voient chargés d'une enquête suite à la découverte du cadavre d'une jeune fille, retrouvée nue, étranglée dans le coffre d'une voiture abandonnée.

Soutenez-nous !