La Bibliothèque Numérique Francophone Accessible propose de télécharger des livres audio, des livres en gros caractères et en braille numérique pour les aveugles ou malvoyants.

Actualités

Des livres qui encombrent vos étagères ?

Vous possédez des livres dont vous ne savez pas quoi faire et dont vous souhaiteriez vous débarrasser ? Des livres que vous aimeriez retrouver dans notre catalogue ?

Nous recherchons principalement des livres plutôt anciens (parus depuis plus de 10 ans, avant 2007) et ne figurant pas déjà au catalogue de la BNFA.

Faites partager vos coups de coeur

Un livre vous a plu et vous souhaitez le recommander à l'ensemble des lecteurs de la BNFA ?

N'hésitez pas à nous faire parvenir vos critiques (1500 caractères, soit 15 lignes environ) par e-mail ou via notre formulaire de contact. Elles seront publiées dans la rubrique "Coups de cœur" de la lettre hebdomadaire de la BNFA.

L'équipe de la BNFA se réserve le droit de modérer ou d'apporter, si besoin et avec votre accord, des modifications à votre texte.

Coups de cœur

La mythologie viking de Neil Gaiman

Neil GAIMAN a des dons de conteur, qu'il met en œuvre à l'image de nos anciens au coin du feu pour faire vivre des contes et légendes venus de contrées froides peuplées de robustes hommes et femmes.

L'Arche de Darwin de James Morrow

Une uchronie légère où une jeune femme, sur la base du vol du manuscrit de Darwin, va tenter de trouver et prouver sa théorie de l'évolution pour remporter le "Grand concours de Dieu" et sauver son père de l'infamie grâce à l'argent remporté.

Il en faut peu de William Réjault

On y découvre les mille et une vies de William Réjault et on apprend un tas de trucs sur comment voir la vie en rose, comment les amis de mes amis deviennent mes amis, comment passer au travers d'une séparation sans faire trop de dégâts, comment surtout profiter de sa vie et pas de celle du voisin (pas d'intérêt en plus) ! Évidemment il ne nous vend pas du rêve comme ça pour le plaisir, non il a savamment mis à profit les expériences de la vie, de SA vie.

Quand sort la recluse de Fred Vargas

Il y a une part de féerie dans l'écriture de Vargas, une injonction à ne plus douter, à se laisser porter et accepter son univers : celui où les recluses sortent de leur tanière, où les vieilles dames surfent sur internet avec autant de dextérité qu'un jeune geek, où les chats se portent au pied des gamelles et où les framboises se picorent pour ne pas crever.

Angor de Franck Thilliez

Comme dans le syndrome E, Gataca et Atomka, on suit Sharko et Hennebelle, notre couple de flics de choc (ou parfois de toc) désormais parents de petits jumeaux, dans une enquête sombre, scientifique et rocambolesque.

Les huit montagnes de Paolo Cognetti

Dans ce roman qui sonne tellement vrai qu'on croirait à un récit tant le narrateur semble être l'auteur lui-même, l'italien Paolo Cognetti nous emmène tutoyer la montagne, celle des villages perdus, celle des alpages, celle du minéral et des glaces, la montagne qui attire, la montagne qui repousse, la montagne tour-à-tour accueillante et menaçante, douce et impitoyable mais qui exerce l'attrait d'un aimant sur ceux qui ont un jour pactisé avec elle.

Selfies de Jussi Adler-Olsen

Tout amateur de thrillers qui se respecte, ne peut passer à côté de Jussi Adler Olsen, un des grands noms du polar scandinave.

Loin de la violence des hommes de John Vigna

Par cette collection, c’est une nouvelle occasion de découvrir des auteurs à la plume souvent brillante et de plonger au cœur du continent nord-américain dans ce qu'il a de plus dur, de plus sauvage, qu'il s'agisse de nature ou des hommes.

Trois saisons d'orage de Cécile Coulon

C’est Clément le curé, « la grande oreille » du village, qui nous raconte l’histoire de deux familles de médecins et de paysans, installées depuis 30 ans aux Fontaines, un lieu sauvage et grandiose.

Maigret s'amuse de Georges Simenon

À Paris, Boulevard Haussmann, le cadavre d’Eveline, épouse d’un médecin bien connu, est retrouvé, nu, plié en deux dans un placard.

Fugitifs de Christopher Sorrentino

« Quelle image voulez-vous donner de votre vie? »: une bien belle question qui illustre à merveille ce roman… Les personnages croient que leurs sourires figés vont cacher leurs lourds secrets, que peut être s'ils ne remuent pas trop, on ne verra pas le fond de cette photographie instantanée de la première rencontre… Mais, une image ne dure qu'un instant, et la vie reprend vite son cours, et surtout nos bonnes vieilles habitudes reviennent toujours au galop… Et quand vous aurez fini de voyager dans les petites routes perdues, d'écouter les élucubrations de chacun, et de manger de l'asphalte dans cette course à la vérité, vous aurez un final qui sera à la hauteur de ce chaotique et sinueux jeu de dupes.

Soutenez-nous !