De quoi rions-nous ?

Résumé

On rit plus que jamais. Mais de quoi rions-nous? Du sexe, des identités ethniques, des appartenances communautaires. Si Jamel Debbouze, Gad Elmaleh et Fellag inventent un comique de la migration territoriale et jonglent avec les identités, Dieudonné en est le contre-exemple. Si Feydeau est un grand orfèvre en matière de désir et de sexe, les spectacles de Bigard font rire en visant bas. D'où cette seconde interrogation: comment rire? Et comment rions-nous? Alors que la télévision formate le rire parfois en toute médiocrité, des artistes du rire arpentent avec bonheur la scène hors des studios. Le rire demeure cet exercice corporel et langagier qui renvoie à une manière d'être ensemble et de faire corps. Olivier Mongin est éditeur et directeur de la revue Esprit. Il a publié aux éditions du Seuil une trilogie sur les passions démocratiques, La peur du vide (1991), La Violence des images (1997) et Eclats de rire. Variations sur le corps comique (2002). Il vient de publier un ouvrage sur les métamorphoses de la ville, La condition urbaine. La ville à l'heure de la mondialisation, Le Seuil, 2005.

Genre :
Essai
Langue :
français.
Pays :
France.
ISBN :
2259199658.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « De quoi rions-nous ? »

Table des matières

  • Dédicace
  • Quatrième de couverture
  • DU MÊME AUTEUR
  • INTRODUCTION. RIRE: COMMENT, AVEC QUI ET DE QUOI?
    • Le rire piégé par la télévision
    • Le rire télévisuel, un rire direct mais contrôlé
    • Le sexe, l'identité ethnique et la scène
  • PREMIÈRE PARTIE. LE RIRE ETHNIQUE OU L’ART DE LA MÉTAMORPHOSE
    • Introduction. Se déprendre des dérives du rire ethnique?
    • Les identités multiples de Jamel Debbouze: de Trappes à Trappes en passant par le Maroc et Canal +
    • Gad Elmaleh, l'art du décalage ou l'apprentissage de soi
    • Fellag, l'entrechoquement des langues et des identités
    • Dieudonné, surenchère politique et concurrence des victimes
  • DEUXIEME PARTIE. LE COMIQUE SEXUEL ENTRE RÉPÉTITION ET PASSAGE À L'ACTE
    • INTRODUCTION. Viser plus ou moins bas?
    • Comment peut-il enrouler à nouveau le bas et le haut, les fèces, le cul et la tête?
    • Les passages à l'acte de Jean-Marie Bigard: rire en force, rires forcés
    • Postures sexuelles: le professeur Leeb, les trasheurs (Michel Muller et Albert Dupontel) et l'art du monologue (du vagin)
    • UN PROFESSEUR DECOINCEUR (MICHEL LEEB)
    • LA VIOLENCE TRASH, ENTRE VENGEANCE ET DEPRESSION (MULLER ET DUPONTEL)
    • Pourritures
    • MONOLOGUES FEMININS
    • Rire à la folie: Feydeau entre deux sexes et entre deux portes
  • TROISIEME PARTIE. LES QUATRE POINTS CARDINAUX PETIT TRAITÉ FACULTATIF DU RIRE A la verticale et à l'horizontale
    • RIRE À LA VERTICALE OU L’ART DE SE MOUVOIR DE BAS EN HAUT ET DE HAUT EN BAS
  • CONCLUSION. RIRE MIEUX ET PLUS
  • Notes

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre