De l'être au vivre : lexique euro-chinois de la pensée François Jullien

Résumé

Dans quels termes penser quand le monde est en voie de penser dans les mêmes ? Face aux principaux concepts de la pensée européenne, je suis allé chercher en Chine des cohérences à mettre en vis-à-vis, dont je fais des concepts, ceux-ci laissant paraître d'autres possibles. Il ne s'agit donc pas de «comparer». Mais de cueillir les fruits d'un déplacement théorique, dont je dresse ici le bilan, en explorant d'autres ressources à exploiter ; comme aussi, par le dévisagement mutuel engagé, de sonder respectivement notre impensé. Au lieu donc de prétendre identifier des «différences» qui caractériseraient les cultures, je cherche à y détecter des écarts qui fassent reparaître du choix et remettent en tension la pensée. C'est seulement à partir d'eux, en effet, qu'on pourra promouvoir un commun de l'intelligible qui ne soit pas fait de slogans planétarisés. En retour, les entrées de ce lexique introduiront autant de dérangements qui pourront faire réagir les pratiques de l'art comme de la psychanalyse ; qui permettront de réinterroger de biais la pensée du politique comme du management. Et voici que, en dessinant une sortie de la «question de l'Etre», c'est du même coup une nouvelle pensée du vivre que capte, dans ses mailles, ce filet.

Auteur :
Jullien, François (1951-....)
Éditeur :
[Paris], Gallimard,
Collection :
Bibliothèque des idées
Genre :
Essai
Langue :
français.
Mots-clés :
Nom commun :
Philosophie -- Chine | Philosophie -- Europe | Philosophie comparée
Description du livre original :
1 vol. (313 p.) ; 23 cm
ISBN :
9782070148660.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « De l'être au vivre »

Table des matières

  • Mentions légales
  • Introduction
  • 1. PROPENSION (VS CAUSALITÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 2. POTENTIEL DE SITUATION (VS INITIATIVE DU SUJET)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 3. DISPONIBILITÉ (VS LIBERTÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 4. FIABILITÉ (VS SINCÉRITÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 5. TÉNACITÉ (VS VOLONTÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 6. OBLIQUITÉ (VS FRONTALITÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 7. BIAIS (VS MÉTHODE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 8. INFLUENCE (VS PERSUASION)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 9. COHÉRENCE (VS SENS)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 10. CONNIVENCE (VS CONNAISSANCE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 11. MATURATION (VS MODÉLISATION)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 12. RÉGULATION (VS RÉVÉLATION)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 13. TRANSFORMATION SILENCIEUSE (VS ÉVÉNEMENT SONORE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 14. ÉVASIF (VS ASSIGNABLE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 15. ALLUSIF (VS ALLÉGORIQUE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 16. AMBIGU (VS ÉQUIVOQUE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 17. ENTRE (VS AU-DELÀ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
  • 18. ESSOR (VS ÉTALE)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 19. NON-REPORT (VS SAVOIR DIFFÉRER)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
  • 20. RESSOURCE (VS VÉRITÉ)
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
    • 5.
  • Sujet / situation : d’un embranchement dans la pensée - NOTE DU SÉMINAIRE 2013-2014
    • 1.
    • 2.
    • 3.
    • 4.
    • 5.
    • 6.
    • 7.
    • 9.
  • POSTFACE : DE L’ÉCART AU COMMUN
    • Philosopher, c’est s’écarter
    • Le bien connu inconnu
    • Écart versus différence
    • Défendre des fécondités culturelles, non des identités
    • Non pas comparer, mais réfléchir
    • De l’anthropologie des différences à une philosophie de l’écart
    • Philosopher d’un dehors
    • Penser avec la pensée chinoise
    • sJ partir d < «erche"une nouvelle pen
    • 9.
  • nsMÊMEDE TEUR bel> /option>c"">Aucune h2
s ticle > /dd> tre», c' Dre», c'Res matièrecune
Noaien

v>
Gallimard, DL 2015form>