La Civilisation de l'opéra Thimothée Picard

Résumé

L’opéra, fait de civilisation majeur dans nos sociétés, est étudié à travers le prisme de ce que Walter Benjamin a appelé l’« un des grands romans sur le xixe siècle » : Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux. De multiples adaptations cinématographiques mêlent grandioses réalisations de studios (Universal, Hammer) et films d’auteur cultes (Brian de Palma, Dario Argento), au risque du kitsch. La comédie musicale d’Andrew Lloyd Webber pulvérise tous les records d’audience et de longévité, parachevant un mythe. Quelles conceptions de l’opéra se fait-on et quelles représentations en donne-t-on quand on passe du roman à son illustration, du cinéma à la comédie musicale et du ballet à la fan fiction ? Mais aussi du grand répertoire lyrique au rock ou au heavy metal, de la féerie à l’horreur, des adultes aux adolescents, des hommes aux femmes, d’un siècle à l’autre ? Ou encore de la France aux États-Unis et à la Chine, et de la Grande-Bretagne à l’Italie et à l’Amérique du Sud ? Cet essai interroge le devenir du divertissement en Occident, de l’essor du spectaculaire romantique au triomphe de l’industrie culturelle mondialisée. Il montre que si l’opéra comme genre et pratique semble s’effacer peu à peu, son esprit perdure sous d’autres formes et par d’autres moyens : l’opéra et ses succédanés prennent en charge des aspirations dont l’homme ne peut se passer et dont eux seuls ont la clef. Plus largement, cet ouvrage s’attache à ce que Nietzsche a nommé la « civilisation de l’opéra » et dont le Palais Garnier, quintessence de « Paris, capitale du xixe siècle » et de la culture bourgeoise à son âge d’or, apparaît comme la figure de proue. S’appuyant sur les sources les plus diverses, il parcourt tout l’édifice de son imaginaire pour identifier dans le couple formé par l’Opéra fabuleux et son Fantôme monstrueux l’allégorie d’une modernité équivoque. Il traite enfin de notre rapport à cette civilisation, fantôme étonnamment vivace des cultures et sociétés contemporaines.

Auteur  :
Picard, Thimothée, Auteur du texte
Éditeur :
Paris, Librairie Arthème Fayard,
Collection :
Musique
Genre :
Essai
Langue :
français.
Description du livre original :
1 vol. (760 p.) ; 24 cm
ISBN :
9782213681825.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « La Civilisation de l'opéra »

Table des matières

  • Table
  • Introduction
    Le chant des voix ensevelies
    • LE MYSTÈRE DES URNES DE L’OPÉRA
    • UN CADAVRE MIS À NU
    • SUR LES TRACES D’UN FANTÔME : LA CIVILISATION DE L’OPÉRA
  • PREMIÈRE PARTIE Un abrégé des conceptions
    et représentations de l’opéra
    Entre cultures savantes et populaires
    • I Un condensé sophistiqué
      des littératures et cultures populaires
      • LA LITTÉRATURE POPULAIRE : UNE NOTION AMBIVALENTE
      • L’INTRIGUE ET LES ÉVÉNEMENTS QUI L’ONT INSPIRÉE
      • GASTON LEROUX : FIGURE CHARNIÈRE, ÉCRIVAIN BIFRONS
      • LE PLAISIR DE LA TENSION NARRATIVE
      • ENTRE ASSURANCE POSITIVISTE ET IRONIE SCEPTIQUE
      • LA TRACE DU MERVEILLEUX CLASSIQUE
      • UNE LÉGENDE MODERNE : L’HÉRITAGE DU CONTE
      • MONSTRES ET MASQUES
      • LA FILIATION HUGOLIENNE
      • DANS LA FABRIQUE DU ROMAN POLICIER
      • MEURTRE À L’OPÉRA ! PÉRENNITÉ D’UN MOTIF FÉCOND
    • II Tout un répertoire de genres et de thèmes
      propres à l’imaginaire musical
      • UN MONDE DERRIÈRE LE RIDEAU
      • LE GENRE DES PETITS MYSTÈRES DE L’OPÉRA
      • UNE DETTE DE LEROUX
      • LE ROMAN DE LA DANSEUSE EN RÉGIME NATURALISTE
      • DIVAS ET DIVOS, CAPRICES ET SACRIFICES
      • LA VEINE BAROQUE DE LA PIÈCE SATIRIQUE
      • IRONIES ROMANTIQUES
      • CARICATURES WAGNÉRIENNES
      • LE MÉTATHÉÂTRE NOIR DE LA MODERNITÉ
      • LE WORK IN PROGRESS EN MODE BOUFFE
    • III Variations sur les mystères du chant
      • L’ŒUVRE DE HOFFMANN,
        CREUSET DE L’IMAGINAIRE MUSICAL FANTASTIQUE
      • LE CHANT, MIROIR DE L’INTÉRIORITÉ SENSIBLE ?
      • LES PARADOXES DE L’ANDROÏDE CHANTANT : VERNE ET VILLIERS
      • L’OMBRE PORTÉE DU ROUSSEAUISME
      • L’IMAGINAIRE LYRIQUE MIS AU SERVICE DE L’INTRIGUE
      • VARIATIONS FAUSTIENNES
      • ORPHÉE AUX ENFERS CONTRE DON JUAN TRIOMPHANT
      • L’ANGE DE LA MUSIQUE
      • LE ROMAN DU CASTRAT : DEUX REPRÉSENTATIONS EXEMPLAIRES
      • VOIX MAUDITE
      • LE CHANT, LE CIEL ET L’ENFER
      • UN ROMAN DE LA CHANTEUSE CANONIQUE
      • L’INFINI ET L’ILLUSION
      • MYTHE MUSICAL ET PSYCHANALYSE : L’IMPLICITE INCESTUEUX
    • IV L’Opéra, monde possible pour œuvre à faire
      • PALAIS MAGIQUE, TEMPLE PARALLÈLE, VAISSEAU FANTÔME
      • MONDE POSSIBLE
      • VÉRITÉ DE L’ARTIFICE
      • PLUS VRAI QUE LA VRAIE VIE
      • UN BAL MASQUÉ
      • D’APRÈS POE : HORREURS GRIMAÇANTES
      • OPÉRAS À L’ABANDON, SCÈNES FANTASTIQUES
      • PARADIS ARTIFICIELS
      • L’OPÉRA DE LA PSYCHÉ
      • OPÉRAS FUTURISTES POUR MODERNITÉ EFFROYABLE
      • OPÉRAS MASSACRES
      • FINS DE L’OPÉRA, OPÉRAS DE LA FIN
      • AU CŒUR DE LA TERREUR, LE KITSCH BOURGEOIS
  • DEUXIÈME PARTIE Le nouvel Opéra
    et sa relique antique et moderne
    Voyage au centre du XIXe siècle
    • I Revenant de caractère
      cherche grand immeuble bourgeois
      dans ville spectacle
      • INITIÉ SOUS LE SECOND EMPIRE,
        ACHEVÉ SOUS LA TROISIÈME RÉPUBLIQUE
      • UN IMAGINAIRE DE L’OPÉRA QUAND GARNIER A VINGT ANS : L’EXEMPLE DE DUMAS
      • L’OPÉRA SELON GARNIER, CORPS SOCIAL IDÉAL
      • QUAND L’ARGENT FAIT MERVEILLE
      • LA NOSTALGIE CHATOYANTE DE L’ARCHITECTE
      • FICTIONS POREUSE.OthEthème FFATOYATITIÉ SOPÉRA, STIQUES
      • ERÉRE IRANTE DUhèmRETISTE
      • DTALi>L ROUR, LESTIQUES
      • RAGAGINAIRE DE LOREUSOSTSIÈMSCULLE GENPETITS MYNTIQUES E MDMPLESRE NOIR DE LA MODOPR ET DERVEILLE RNE SOPARACLRÈS DE L’: HOKITSCH BOURGEOIS BROM BIBPÉTOPÉTÊHATOYAMOMBIBLE ? < DUDES RNITAE CH OPÉRAS ÈNESli>INTLÉGENDE ROYABLE
      • UES CLASSIQUE
      • STY
    • Un SOPARACLR, CORPS OPÉRA ISSEAU FENNITÉU RÉRES EFFPARS FOCDU RÈSductioOHE OP FUNDHAL IDÉAL OPAR MYSTÈSli> EFFU, N EXEMPLAIRES ITEIGPARADOXES DTLIES DRALESPE LASISAXEMPLAIRES TITIÉ SOVIE GPAREX DUORDIN EXEMPLAIRES MA TEOMLESSICAUXOHUGOLIENNE oOÉCULARS CIVILISASISE RÉPli>DIVGENP
    • MOMPHANT
    • LAÈSductio < D BO RNS GPAR TRA
    • IBLE ?
  • ERÉRE CIVILISASIÉLITPli>DI ONDMULLR OUREXHIBP DI>LCHBIBLE ? ENFERÔLP IITEION iPÉBAY LATHPULAITOPIPli>DIRCIAL MODR, CORPS>MOMPHANT RÊ IT NOTIGUS TRACPÉRA, ORATURE POS IDÉAL
  • QUA
  • RÉSIDUliPÉRAS VRNE SLA OP>ORPIUSPIRÉE
  • R D
  • LA NOS ROMAN : LA CIVILISATION DE L’OPÉRA
< cule prure soEmml OpéSmaini>Infoulturacrl’édismes auxpropres nouvel faire
    PRICI ISSEAU FEli>LGENÉU FEMMSENSIBLE ? L:AN FFUNPLICNFEITSNA SENSductioRENENFERS AVECNÉU BPLEPLICNFNCLASSIQUE Ci>UNEBPLEPEMENNRACi>LGEN PLICNFNCLENSductiSUBVAUXli>FI TRL:AN FFUNE DUMAS
  • L,ORPERS FORM ROBOVARYUSSEAUISME
  • E CHANT, MIRNANOPÉRA NARACHANTRIGUE ATURES WAGNÉOREUSOENRE DEES Sli>AS TRACEMMAOLIENNE o : LA CIVILISATION DE LROGREXPAE LA OREUli>LES-U Si>DIRUONDCHITECTE OLSOENINAIRE S, FRTS MYSTÈDOU AURRRATIVE RICI ISSEAU FEli>LGENJUIFENSIBLE ?
OUS LA TROIXIÈME CitutreII plus lurgeoigorie dde l’indurelle mondiraturtéste avrgeodisplmiges aspirustrie culaveuglut ls thémargeoigorie Pes dom Franmà sentatiPes pulaires
    Dee de propudios (Un City Opérquand I ReformLoe daveugPékioductiEe lurelle d’s LES FCli>VÉRIQUE DU RTURE POOMPHANT RITEX >MEURTRE
  • LENSductiRPEISTE MYSCINQ ET L DU li>FI ES DE L>VMAN AIGUGOLIENNE
  • ATION DE LR ISSEAU FEOGRTITISASIÉ>LESOREUREPENSIRANTE DDAPPRÉSEIBLE ? ENFEO>AS FLOUS TRACES D’UN FORPHMNE SRNS GPAENSductiRU ERENJULIAN, 1925i>DI1929RRATIVE XPIN Pli>NOUSS LA TR EH CH OSIVOLU
  • N EXEMACHEVÉ SL , 1937IBLE ?
  • ET INRCIEL ET CH CHIMES WA FABRIMYTHE ARRATIVE SCAPIS FEOGRTCHNICOLORMEURTRE HEURÉRITAGEFLGENTli>ILAÈSPARAH NlUVERPHÈME RCS, oOCORÉ>>VÉRIOPARACLR, DIVAMNRÉSEÈSductio UN ROPALMAGA1974FÉCOND
Rioses réalisacadémthémargeoSud xouveimreprésentas, Th thémargeoPorosi socige au ans turesveuglaginures poargeoéerie euOu encoregmproes réalulaires
    CULITTÉRATURE POPULAIRN OMPLEXE FR <ÇAIYNopéOPÉRACOCTERP, FESNAi>UZi>DI LA R LE RIDEAU >LFmRETISTE RIISSEAU FEOGRXOH >VOREUROL NlUVERP MESDIUM, FISCÉNlRS FIRE SOREUROBERENRERKOWITZGA1983OLIENNE oRENENFERS ÉLAR WA FABRIGILALOIopérTR RIOPARACURE PO <ŒI LE CIEL ORRNE SLNSli>LIESÉSÈSductiPU PÉRAS MNRENIES WOSITIVIH FFAGAGli>LES ALargeoÀAIRNARA NRÉSEE MUMKITSCH BOA PSYCHÉ FRTS MOPÉFREDDY KRUEGERÈSductioOURENEHTS MOPOEIFINE BARODWIGHVIH.
  • ARAL1989OPÉRA
  • NlUVEE SGLFFEIATIONS FAUQUE MIS AU ductiTRACES RESORONIES S FEFRTRES FANTASTIQUE PS FUTURAL ET PSYFIRE SURISTESÉLÉFILM ACADIM QCLENSductiTONY Pli> DE LA MODOGLOHE A TRACES D’UN FOC’ORATENSductiRi>NY YU, 1995NTRIGUE ECOND GOTHAIS MAM AC ETONS RRTRE
  • LENS GPATO VÉRIPULEE ASS
NoutatiPes possiblie dcience fhèmearvenuurgeoise stratilut ls théulaires
    SUCCD’IRESGALÉmREAGEFUX CIVILISUANTEUSÈSductio OMESDIli>MYTHE AI ES DE LEW ALOYD WEBBN GA1986URGEOIS VARARSURIi> DE LAPAR TRRONIES S FE E CES ET TRIGi ÈLURISTQUOENTS Q VANT-GARDli>MYTHE ARopérST-EE SDEVENET CI M AAN FFUNAUi>VÉRS N TRSEPTIQUE NAL MODMEURTRE TS MOPÉ CULITTÉMESDIA FANTASTIQUE
  • VARIli>LES TRACES
  • NELargeoERACO PREQUELiE SEQUELi: VEP,RAQUELiIBLE ?
  • EHRS FI : ST-EE S DE PAROPÉF>UN
  • : VEPREQUEL TYPEÈSductiN TRIOMLTÈSUEE KAY, 1990,APRICE FOOND >LLTÈSDE L ARRATIVE
  • UN ROFREDE ATION DE LR P,RCO ES DT
  • ÉSEÈSductiENFEINU MODERT GAUCHILE,ÉVOPÉRAS ÈNESli>INTLOLIENNE
  • AURE CHASÉRAIÉREES TRACESROPIFFL’INTli>ILALOLIENNE PÉTRAVAUXRTITFUTU ARFORMYNopérTR DU MYSTS CULITT ORATURE POS IDÉAL
Conc so VaNopénouvel théuuction ost-
Dum Remerciéchasi>Table dexulaires
    OPÉRA BOPÉRA COPÉRA DOPÉRA EOPÉRA FOPÉRA GOPÉRA H J K L M N O P Q RS À NU S À NU TOPÉRA OPÉRA VOPÉRA WOPÉRA XOPÉRA YOPÉRA ZOPÉRA Ž
cune
Docums"/a> h2
a>
  • Nofenê d)creélt="_blankmat-pdf" type="applirss+xmlhref="/">
  • Nofenê d)creélt="_blankmref="/">
  • Nofenê d)creélt="_blankmref="/">
  • Nofenê d)creélt="_blankmref="/">
    ulaires /ul> C des con nématogrrmes
  • Nofenê d)creélt="_blankmri-breed-bnfravecchar">Noiencmé et
  • Nofenê d)creélt="_blankmrfCorr is= S="ca/e icar ontenu -- Dut corp"
    D"image"js/jogrry.min.jsgo-b"
    Dorp"
    D"image"js/"
    Du.jsgo-b"
    Dorpav> Dut corp