"L'homme neuronal", trente ans après : dialogue avec Jean-Pierre Changeux sous la direction de Michel Morange, Francis Wolff et Frédéric Worms

Résumé

En 1983 paraissait L'Homme neuronal de Jean-Pierre Changeux. L'ouvrage eut un impact considérable, bien au-delà du monde scientifique. Il proposait un nouveau programme de recherche en neurobiologie, mais aussi une vision matérialiste des rapports entre le cerveau et la pensée. De ce fait, il suscita des réactions parfois violentes chez les philosophes et les psychanalystes. Plus de trente ans après, nous ouvrons de nouveau le débat entre Changeux, ses collègues scientifiques, les spécialistes des sciences humaines et les philosophes. Si l'échange a lieu dans un esprit d'écoute et dans une ambiance apaisée, cela ne signifie pas que les différences de point de vue aient disparu. Ce livre montre les progrès accomplis dans la connaissance du cerveau pendant ces dernières décennies et la manière dont le débat a évolué tout en conservant sa force et son actualité. L'ensemble constitue aussi une excellente introduction à l'oeuvre de Jean-Pierre Changeux.

Directeur de la pub :
Morange, Michel (1950-....) ; Wolff, Francis (1950-....) ; Worms, Frédéric (1964-....)
Éditeur :
Paris, Éditions Rue d'Ulm,
Collection :
Les rencontres de Normale sup'
Genre :
Entretien
Langue :
français.
Note :
Bibliogr. p. 145-154
Mots-clés :
Auteur/titre :
Changeux Jean-Pierre 1936-
Nom commun :
Cerveau -- Physiologie | Localisation cérébrale
Description du livre original :
1 vol. (154 p.) : ill. ; 21 cm
ISBN :
9782728805464.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « "L'homme neuronal", trente ans après »

Table des matières

  • Auteurs
  • Resituer L’Homme neuronal dans le contexte de la recherche biologique de son temps
    • L’homme neuronal, produit de l’émergence de la biologie moléculaire
    • Les années 1960-1980
    • Caractéristiques et originalités de l’homme neuronal
    • Conclusions
  • Les années 1980 : des années merveilleuses pour les neurosciences ?
  • L’Homme neuronal, ou le chef-d’œuvre d’un neurobiologiste libertin qui a naturalisé avec panache le « tout ou rien »
    • Changeux ou l’homme qui a naturalisé le « tout ou rien »
    • Changeux le libertin
    • Le panache de Changeux
    • Un chef-d’œuvre
  • Ce que L’Homme neuronal nous a fait penser
    • Ce que l’homme neuronal nous a fait penser
    • Ce qui nous fait penser
  • L’Homme neuronal et le moment du vivant
    • Le moment de la science du vivant
    • Le moment de la réduction au vivant
    • Le moment de l’élargissement et de la polarité du vivant
  • La question du « lieu cérébral » de l’esprit : physicalisme réductionniste et internalisme dans L’Homme neuronal
    • L’inscription cérébrale du mental
    • Le représentationalisme et la conception de l’interface : « l’essentiel a lieu à l’intérieur de la machine »
    • Le postulat d’un « langage de la pensée »
  • Homme « neuronal », homme « glial » ou les deux ?
  • La « Bastille » du mental est-elle prise ? L’Homme neuronal et le développement de la neuro-imagerie depuis 1983
    • De la révolution de l’imagerie à la discussion du projet positiviste
    • L’image, source d’un gain informationnel ?
    • Voir pour arbitrer ?
    • Objectiver les déficiences, naturaliser les maux ?
    • Impossible éliminativisme ?
    • Conclusion : de la prise de la Bastille au cheval de Troie
  • Les « sciences du cerveau » au Collège de France jusqu’à L’Homme neuronal
    • De la pluridisciplinarité à l’interdisciplinarité au collège de France
    • La transformation des chaires
    • Lignées budgétaires de chaire
    • Lignées thématiques : les sciences du cerveau
    • Le réseau des chaires : rapporteurs et soutiens
    • Le laboratoire : un critère de cooptation
    • Une chaire de cybernétique au collège de France ?
  • L’Homme neuronal : trente ans après
    • Ouverture d’un débat entre neuroscience et sciences de l’homme
    • Genèse de l’homme neuronal
    • Un manuscrit darwinien, à la manière de Proust
    • L’homme neuronal et la presse
    • Interdisciplinarité vs multidisciplinarité
    • L’ADN DU « phénomène humain »
    • Épigenèse
    • Philosophie de l’empreinte culturelle
    • Les objets mentaux, le style projectif et la conscience
    • Les bactéries pensent-elles ?
    • De nouveaux médicaments pour le cerveau : une responsabilité éthique majeure
    • La descendance de l’homme neuronal : le vrai, le beau, le bien...
  • Bibliographie

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre