En vol Kate Millett traduit de l'américain par Élisabeth Gille

Résumé

Féministe américaine née le 14 septembre 1934 à Saint Paul (Minnesota). Katherine Murray Millett obtient sa licence avec mention en 1956 à l'université du Minnesota. Elle décroche ensuite une maîtrise avec mention très bien à Oxford. Après avoir enseigné brièvement l'anglais à l'université de Greensboro (Caroline du Nord), Kate Millett s'installe à New York pour se lancer dans une carrière artistique. Elle gagne sa vie en enseignant dans une école maternelle de Harlem. En 1961, elle s'installe à Tōkyō, où elle enseigne l'anglais à l'université Waseda tout en étudiant la sculpture. Lorsqu'elle épouse le sculpteur japonais Fumio Yoshimura en 1965 – ils divorceront en 1985 –, Kate Millett est cependant déjà retournée à New York, où elle donne des cours d'anglais et de philosophie au Barnard College. Parallèlement, elle prépare une thèse à l'université Columbia, et obtient son doctorat avec mention très bien. Sa thèse, dans laquelle l'analyse littéraire se mêle à la sociologie et à l'anthropologie, est publiée la même année que Sexual Politics (La Politique du mâle, 1969). L'ouvrage, qui définit les objectifs et les stratégies du mouvement féministe, connaît un succès immédiat, amenant Kate Millett sur le devant de la scène. Cette célébrité sera source de difficultés personnelles, comme le révèle Kate Millett dans son autobiographie, Flying (En vol, 1974). Elle y explique notamment ses souffrances, en raison de ses idées en général, et de la révélation de son homosexualité en particulier. Elle écrit deux autres ouvrages autobiographiques, Sita (1977) et A.D. : a Memoir (1995). The Basement (La Cave. Méditations sur un sacrifice humain, 1979) est le récit du martyre d'une jeune femme maltraitée, torturée et assassinée par un groupe d'adolescents menés par la femme à qui sa garde avait été confiée. Dans Going to Iran (En Iran, 1982), Kate Millett évoque l'oppression politique qui règne dans ce pays depuis l'arrivée au pouvoir de l'ayatollah Khomeyni. Elle écrit ensuite divers autres romans, dont The Loony Bin Trip (1990), fondé son expérience personnelle dans un service de psychiatrie, The Politics of Cruelty (1994) et Mother Millett (2002).

Auteur :
Millett, Kate (1934-....)
Traducteur :
Gille, Élisabeth (1937-1996)
Éditeur :
Paris, Stock,
Collection :
Stock F
Genre :
Autobiographie
Langue :
français.
Description du livre original :
591 p. : couv. ill. ; 24 cm
ISBN :
2234001803.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « En vol »

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre