Les bienheureux Kristine Bilkau traduit de l'allemand par Dominique Autrand

Résumé

Il y a eu d'abord un léger tremblement. Ce n'est rien se dit Isabell lorsqu'elle le remarque pour la première fois. En tout cas, pas de quoi s'alarmer. Après tout, ils formaient un couple heureux. Solide. Surtout depuis la naissance du petit Mathis. Et pourtant, ce qui s'annonçait comme un signe d'insécurité passager menace soudain leur existence en profondeur. Incapable de récupérer le contrôle de sa main, Isabell perd son travail de violoncelliste. Quant à Georg, à la place de la promotion tellement attendue, il se retrouve licencié. Face à ce bouleversement, le couple commence à douter ; à se fissurer, à se déclasser. La comparaison avec autrui, jadis si rassurante, provoque désormais le malaise : " Ce n'est plus pour vous ! " leur crient les enseignes bio et les cafés branchés. Devant l'effondrement de leurs repères et pris dans une lente descente sociale, Isabell et Georg perdent pied. Jusqu'au jour où un nouvel événement chamboule leur vie devenue si fragile et les met face à la question ultime : comment réinventer son avenir quand tout semble perdu ?

Isabel et Georg forment un couple heureux. Ils vivent dans une grande ville où ils ont des emplois intéressants. Mais Isabel dont la main se met à trembler ne peut plus être violoniste professionnelle. De son côté, Georg qui écrivait pour un journal est licencié. Ces trentenaires "bobos", branchés et privilégiés doivent réinventer leur vie. Premier roman

Auteur :
Bilkau, Kristine (1974-....)
Traducteur :
Autrand, Dominique
Éditeur :
Paris, Fleuve éditions,
Genre :
Roman
Langue :
français ; d'ouvrage original, allemand.
Pays :
France.
Traduction de l'ouvrage :
Die Glücklichen
Description du livre original :
1 vol. (315 p.) ; 20 cm
ISBN :
9782265116160.
Domaine public :
Non

Commentaires

Une jeune romancière allemande , parait-il prometteuse, mais depuis quelque temps je doute de l'Allemagne et de ses promesses, toutefois ne nous égarons pas! Isabelle violoncelliste de son état nous parle d'elle, de son mari et de leur chiard. cela ne m'a pas captivé, je n'ai pas accroché mais je suis persuadé qu'ultérieurement un message très fort est dévoilé, également devenu à la mode outre Rhin, et m'ayant pas terminé le livre de message je n'ai point capté. Habituellement le teton quel qu'il soit me fait de l'effet et me stimule davantage, mais là, non! Mais vous qui difficile que moi êtes moins à sa juste valeur serez l'apprécier. Un livre pour celles et ceux qui par de tetonnes histoires se sentent attiré.

Laisser un commentaire sur ce livre