Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson professeur Henri Joyeux et Dominique Vialard postface d'Edgar Morin

Résumé

Henri JOYEUX est chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, enseignant à la faculté de médecine de Montpellier. Dominique VIALARD est journaliste spécialisé dans la santé et les médecines complémentaires. Saviez-vous que le premier signe d'Alzheimer n'est pas la perte de mémoire ? Connaissiez-vous l'un des premiers signes de Parkinson, en dehors du tremblement ? Imaginiez-vous un régime alimentaire simple et agréable capable de réduite de 50 % vos risques ? Grâce à ce livre, clair et rassurant, apprenez tous les moyens d'éviter ces maladies ou de les faire reculer quand elles commencent à apparaître.

Auteur :
Joyeux, Henri (1945-....)
Auteur :
Vialard, Dominique (1962-....)
Éditeur :
Paris, Pocket,
Collection :
Pocket
Genre :
Guide pratique
Langue :
français.
Mots-clés :
Nom commun :
Parkinson, Maladie de -- Prévention | Alzheimer, Maladie d' -- Prévention
Description du livre original :
1 vol. (358 p.) ; 18 cm
ISBN :
9782266279154.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson »

Table des matières

  • Avant-propos
    • Voulez-vous Alzheimer ou Parkinson ?
      Nous pouvons vous aider !
    • La peur est mauvaise conseillère
    • Voir et comprendre librement, à l’écart des lobbies de la santé
    • Pourquoi les spécialistes n’ont-ils pas déjà la solution ?
    • Un livre « hors norme »
    • Apprendre à éviter : un devoir médical, une démarche naturelle
    • La réponse n’est pas médicale, elle est dans ce livre
    • Maladies de masses, solutions individuelles
  • 1 Des chiffres affolants, à regarder avec sang-froid
    • Une réalité implacable
      • L’Alzheimer, les femmes plus touchées
      • Le Parkinson, les hommes plus touchés
    • Des maladies de riches, qui n’épargnent pas les plus puissants
    • Un business et des problèmes éthiques très sérieux
      • Un business d’abord
      • À propos de la mort, des problèmes éthiques : quelle est la valeur d’un être humain ?
    • Se libérer de la peur : oui, on peut reculer Alzheimer ou Parkinson
      • La peur peut conduire au suicide : 3 à 4 fois plus chez les personnes âgées
      • L’industrie pharmaceutique, un marketing terriblement efficace
  • 2 Une brève histoire du Parkinson et de l’Alzheimer
    • Des fondations médicales lointaines
      • Parkinson
      • Alzheimer
    • Premiers médicaments, explosion de diagnostics…
    • Une démence peut en cacher une autre
      • La maladie de Pick, nommée « démence fronto-temporale »
      • La maladie à corps de Lewy ou démence à corps de Lewy
    • Les dangers de la « surmédicalisation » du vieillissement
  • 3 Moi, votre cerveau…
    • Me voici donc, moi votre cerveau, le décideur, le contemplatif, le rêveur, le déclencheur de vos gestes, le réceptacle de tous vos sens
    • Je suis un
    • Mes cellules, leur organisation, leur mobilité et ce qu’elles fabriquent
      • Neurones
      • Cellules gliales
      • Astrocytes
      • Synapses
      • Mes cellules sont capables de fabriquer des molécules que l’on appelle neurotransmetteurs ou neuromédiateurs
      • La mobilité de mes neurones et le rôle négatif du calcium en excès
      • Heureusement, 700 nouveaux neurones par jour ! Qui fait mieux ?
    • J’agis et suis un peu dans votre cœur, votre intestin, chacune de vos cellules…
    • Merveille d’architecture vivante
      • Comment moi, votre cerveau, suis-je organisé pour votre santé ?
      • Moi, votre cerveau, je suis constitué de trois parties essentielles en contiguïté et continuité de haut en bas : l’encéphale, le cervelet, le tronc cérébral
        • – L’encéphale
        • – Le cervelet
        • – Le tronc cérébral
    • N’oubliez pas mes six assistants vitaux : les noyaux gris centraux !
    • Mon bijou… l’hypophyse
    • Je suis donc « le chef », sans moi vous ne pouvez pas vivre longtemps…
  • 4 Votre mémoire dans votre hippocampe…
    Elle peut augmenter à tout âge !
    • L’hippocampe, le boss de votre mémoire
      • Où est l’hippocampe et quelle forme a-t-il ?
      • La protéine REST qui protégerait de la dégénérescence
      • Ses neurones se régénèrent au rythme d’au moins 700 par jour !
      • L’hippocampe ne fonctionne pas tout seul, il appartient au système dit « limbique »
      • Des connexions très puissantes, tri-synaptiques ou même directes
      • Le lieu de stockage de la mémoire
      • État des connaissances actuelles
    • Comment se construit votre mémoire
      • Hep ! C’est encore moi, votre cerveau… Connaissez-vous mes neuromédiateurs ?
        • – La dopamine
        • – La noradrénaline
        • – L’acétylcholine
        • – La sérotonine
        • – Le glutamate
        • – Le GABA ou acide gamma-aminobutyrique
        • – Les peptides opioïdes : endorphines, enképhalines et dynorphines
        • – Les endocannabinoïdes, l’anandamide en particulier
        • – L’adénosine
        • – L’histamine
      • Ces molécules tissent mes capacités de mémoire…
      • Évidemment, deux enzymes au moins sont nécessaires au fonctionnement de mes neuromédiateurs
      • L’exploitation des anti-enzymes dans l’agriculture productiviste pour bloquer l’acétylcholine et donc le système nerveux
    • Ces obsessions mémorielles qui peuvent déterminer nos vies…
    • Stimuler la mémoire pour l’élargir, c’est cultiver l’esprit
      • O-xy-gé-nez-moi !
        • – Les conséquences néfastes de l’hypo-oxygénation
        • – Les conséquences néfastes de l’hyper-oxygénation
      • L’activité physique : un moyen simple de diviser ses risques par deux
      • Respirer à pleins poumons, chanter à tue-tête
        • – Et si l’on chantait ? Notre cerveau est musicien
      • Stimuler ses goûts et son odorat : la prévention du futur !
        • – De la « mémoire » aux « mémoires » : la place de l’olfaction
        • – La « pyramide olfactive »
        • – Les « Thyme Olfactive et Gustative Stimulation » (TOS)
      • Faire travailler ses méninges, seul(e) et si possible en groupe
      • Cultiver l’affection, l’esprit de famille… et la spiritualité
        • – Les ressources pour la santé de la spiritualité et de la méditation
        • – La liberté ou les « contraintes neuronales »
  • 5 Les zones du corps atteintes
    dans Alzheimer, Parkinson,
    et autres démences
    • Au niveau du système nerveux central, volontaire
      • Maladie d’Alzheimer
        • – Les plaques amyloïdes caractéristiques, dites « séniles »
        • – Les lésions neuro-fibrillaires
        • – Le rôle négatif des excès de calcium
      • Maladie de Parkinson
    • Même le système nerveux végétatif, involontaire, est atteint
      • Les neurones du système digestif (système nerveux entérique) : l’importance du nerf vague
      • Le centre de la glande surrénale, la « médullosurrénale » et sa périphérie, la « corticosurrénale », appartiennent au système végétatif
      • Une enzyme tueuse de neurones dans le LCR
      • Les neurones du système cardiaque se détériorent aussi
      • Les neurones des vaisseaux de la peau et des glandes de la sueur
      • Les neurones de la pulpe dentaire réduisent la sensibilité
    • Dans les autres démences fronto-temporales
      • La maladie à corps de Lewy
      • La maladie des corps de Pick
  • 6 Les causes de l’Alzheimer
    et du Parkinson
    • La génétique très rarement en cause
      • La génétique de l’Alzheimer
      • La génétique du Parkinson
    • Des causes inflammatoires et traumatiques
      • Dans l’Alzheimer
      • Dans le Parkinson
        • – Des dérèglements métaboliques
        • – Des traumatismes répétés à la tête
        • – Des polluants chimiques
    • Du cerveau des abeilles… au cerveau humain
    • Des bactéries, des formes de prions ou protéines infectieuses
    • Les toxiques invisibles, malfaisants associés du quotidien
      • Des explications biochimiques avec les stress nitrosatifs ou oxydants (pour les spécialistes)
    • Les métaux lourds et amalgames dentaires
      • Leur métabolisme ou devenir dans l’organisme
      • Les sources des métaux lourds dans la vie quotidienne
        • – Le cuivre (Cu)
        • – Le mercure (HG)
        • – Le plomb (Pb)
        • – L’aluminium (Al)
        • – Le chrome et le nickel
        • – L’arsenic
      • L’importance de la transpiration pour évacuer les métaux lourds
      • Les effets neurotoxiques du tabac
      • Le joint nuit gravement à la mémoire
    • Les habitudes alimentaires qui détériorent la santé
      • La surconsommation calorique source d’obésité
      • La nourriture faite de produits animaux en excès
      • Les conserves et modes de conservation, ainsi que les faux nutriments
      • La teneur en méthionine de protéines
      • Le glutamate à toutes les sauces : un soupçon réel (d’empoisonnement général)
      • Le lait de vache est pour le veau…
      • À propos du pain et du gluten en particulier
      • Les effets neurotoxiques de l’alcool
    • Les surmédicalisations
      • L’implication des benzodiazépines
      • L’implication des anticholinergiques aussi
    • Les « pathologies du canapé »
      • Surpoids, obésité et diabètes
      • Le diabète de type 3… c’est l’Alzheimer !
      • Le mauvais cholestérol en excès : LDL
      • Les nouvelles technologies : déconnexion du réel et dépendance…
    • Les causes des démences temporo-frontales, maladie aux corps de Pick ou aux corps de Lewy
  • 7 Les diagnostics de certitude
    de l’Alzheimer et du Parkinson
    • Encore des inégalités sociales et territoriales !
    • Dégénérescence des neurones dans les deux cas
    • Le dépistage sanguin : un rêve qui peut devenir réalité
    • Des marqueurs directs et précoces ?
    • L’Alzheimer pour tous ?
      • Les signes spécifiques de l’Alzheimer sont…
    • Le Parkinson, une maladie silencieuse
      • Les signes cliniques fonctionnels cérébraux d’alerte
      • Les signes spécifiques du Parkinson sont au nombre de 3
    • Deux maladies, un dénominateur commun
    • Les outils de diagnostic
      • Pour l’Alzheimer
        • – Le MMSE : un test dépassé
        • – Des bio-marqueurs précoces dans le LCR ?
        • – Les moyens diagnostics : l’IRM à la recherche de l’atrophie de l’hippocampe
      • Pour le Parkinson, la spécificité du Datscan
    • Alzheimer ou Parkinson… les pertes du goût et de l’odorat à rechercher en priorité
      • Un dépistage précoce chez un très grand nombre de personnes
      • La dégénérescence de l’odorat peut commencer à la moitié de la vie et le seuil de détection diffère pour MA et MP
      • Un moyen d’identifier la maladie bien avant l’installation de la démence
  • 8 Les stades de l’Alzheimer
    et du Parkinson
    • Les 7 stades de l’Alzheimer
      • Stade 1 : aucune déficience
      • Stade 2 : déficit cognitif très léger
      • Stade 3 : déficit cognitif léger
      • Stade 4 : déficit cognitif modéré
      • Stade 5 : déficit cognitif modérément sévère
      • Stade 6 : déficit cognitif sévère
      • Stade 7 : déficit cognitif très sévère
    • Les 5 stades du Parkinson
    • Les signes cliniques des démences fronto-temporales
  • 9 « L’alimentation 4 M » :
    Méditerranéenne pour Manger Mieux
    et Meilleur
    • Les 7 piliers de « l’alimentation 4 M »
      • 1. L’huile d’olive
      • 2. Le vin (de qualité)
      • 3. Les produits de la mer
      • 4. Les fruits, y compris les agrumes et légumes de saison
      • 5. Les petits fromages de chèvre ou de brebis
      • 6. Les oléagineux
      • 7. Le soleil…
    • Des preuves et encore des preuves !
    • Petits plus et autres atouts alimentaires
      • Le café sans obligation (si on l’aime et le supporte)
      • Le chocolat noir concentré en cacao
      • Une raison de plus de se resservir en légumes : l’acide folique (vitamine B9) chez les personnes âgées réduit aussi les risques d’AVC
    • Jeûner périodiquement est une saine habitude pour votre santé
  • 10 Les remparts antioxydant-
    antivieillissement… et anticancer !
    • Le stress oxydant (d’Occident) fait le lit des dégénérescences
      • Aux origines du vieillissement accéléré
      • Nous avons des défenses antioxydantes naturelles en plus de notre système immunitaire, mais…
      • Notre source interne de glutathion se tarit à la cinquantaine
    • Les marqueurs du stress oxydant dans Alzheimer et Parkinson
    • Le rempart méconnu « glutathion-SOD-vitamines »
      • Ce que personne ne fait, ce que tout le monde devrait faire…
      • En pratique, quelle micro-nutrition ?
      • N’oublions pas la vitamine D : du soleil surtout, et une supplémentation ?
    • Le rempart des bons gras : des oméga 3 aux acides gras à chaîne moyenne
      • Les acides gras oméga 3, et pas que les poissons
      • L’huile de périlla : des oméga 3 à un taux record et des propriétés préventives
      • Les acides gras saturés végétaux et ceux à chaîne moyenne
        • L’huile d’olive concentrée en polyphénols
        • L’huile de coco
        • L’huile de Galba
    • Une forêt de pins en dernier rempart ou l’oxygénothérapie
  • 11 Les traitements actuels et à venir
    • Les traitements standard… à la peine
      • Contre la maladie d’Alzheimer
        • – Les médicaments actuels proposés par les spécialistes
      • Contre la maladie de Parkinson
        • – Les objectifs
        • – Les traitements actuels
    • En attendant Godot…
      • Vers la greffe de neurones : un premier espoir
    • Des solutions naturelles avec les plantes pour ralentir les maladies, ou pour les repousser
      • Pour l’Alzheimer
        • – Le thé vert et le café
        • – Les fruits : myrtille, cassis ou groseille noire, fraise, pomme, argouse, noix, grenade, feuilles d’olivier…
          • Les myrtilles
          • La fraise
          • La pomme
          • L’argouse
          • Les noix
          • La grenade et son totum concentré en polyphénols
          • Les feuilles d’olivier
        • – Les épices : curcuma, safran
          • La curcumine (et le curcuma entier !)
          • Le safran
        • – L’huperzine A
        • – Des compléments bio-synthétiques
          • L’acétyl-L-carnitine
          • La phosphatidylsérine
        • – Autres plantes, y compris exotiques
          • Le romarin
          • Le ginkgo
          • Le guarana
          • Le perce-neige
          • Le cannabis
          • Le bacopa
          • La rhodiola
      • Pour le Parkinson
        • – Une phytothérapie intéressante
          • La mucuna
          • L’extrait de papaye fermentée
          • L’huile « complète » de périlla
          • Le corydale
        • – Des compléments bio-synthétiques
          • La coenzyme Q10 (et l’ubiquinol, sa forme réduite)
          • Le NADH
          • La tyrosine
        • – Quelques volutes de fumée…
          • La nicotine
          • Le cannabis
        • – Des thérapies naturelles à ne pas négliger
          • La suppression des métaux lourds par la chélation
          • Les techniques de sudation : de l’importance de transpirer…
          • La danse-thérapie : l’exemple du tango et de Parkinson
          • À propos du régime « cétogène »… une proposition discutable
        • – Les dernières pistes médicales
          • « Caresser » les neurones… de lumière
  • 12 Vieillir, dans quel état ?
    Les marqueurs à surveiller
    • 1. Votre « palais des saveurs » : salivez et mastiquez pour votre bonheur
    • 2. Votre enveloppe : hydratez-la, nourrissez-la pour qu’elle soit ferme et douce au toucher
    • 3. Votre charpente osseuse et musculaire : faites travailler bras, jambes, dos pour rester solide
    • 4. Votre tension : ni trop basse, ni trop haute
    • 5. Les 4 sens à maintenir : voir, entendre, goûter, sentir… ces perceptions construisent votre mémoire
      • Acuité visuelle : ne vous voilez pas la face
        • – À propos de la cataracte, surtout à partir de 65 ans…
        • – La DMLA ou Dégénérescence maculaire liée à l’âge
        • – Le glaucome, annonciateur ?
        • – Le gérontoxon et le xanthélasma,
          mauvais signes aussi
      • Acuité auditive : ne faites pas la sourde oreille
        • – Les acouphènes
          • Trois causes plus ou moins connues d’acouphènes
        • – La surdité progressive
      • Acuité gustative : une vie sans saveur, et la mémoire fout le camp…
      • Acuité olfactive : n’attendez pas que cela sente mauvais
    • 6. Vos défenses immunitaires : ne levez pas votre immunité, même mentalement
    • 7. Votre qualité de repos : poussez les somnifères hors du lit, laissez venir Morphée…
      • – Attention à l’apnée du sommeil
      • – À propos des rêves
    • 7 marqueurs à surveiller comme le lait sur le feu, 7 points à contrôler comme votre voiture…
  • Centenaires, la tête sur vos épaules, les pieds dans vos bottes !
  • Postface
    En aimant la vie

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre