Noirs d'encre : Colonialisme, immigration et identité au coeur de la littérature afro-française Dominic Thomas

Résumé

Dans cet ouvrage original à plus d’un titre, Dominic Thomas explore les impacts sur les sociétés et populations africaines de la dissolution partielle des structures d’États-nations modernes en faveur de mécanismes économiques, juridiques et politiques supranationaux. Pour analyser les bouleversements qui ont résulté de la domination coloniale et postcoloniale, de l’affaiblissement de l’État-nation et de l’émergence de générations de jeunes exclus, l’auteur s’appuie sur une étude comparatiste des œuvres littéraires d’écrivains africains, français ou antillais. Ce faisant, il donne à voir les circonscriptions transnationales issues du colonialisme et de l’immigration et l’émergence d’une littérature « afro-française », qui rafle les prix littéraires internationaux et fait connaître la langue, plus profondément sans doute que ne le peuvent les institutions de la francophonie. Et en mobilisant les apports de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, études francophones, gender studies, études sur les diasporas, études postcoloniales), cet ouvrage permet d’envisager de nouvelles manières de réfléchir sur la dimension symbiotique des relations entre la France et le monde francophone.

Auteur :
Thomas, Dominic
Éditeur :
La découverte,
Genre :
Documentaire
Langue :
français.
Description du livre original :
1 vol. (301 p.)
ISBN :
9782707174925.
Domaine public :
Non
Téléchargement du livre au format PDF pour « Noirs d'encre : Colonialisme, immigration et identité au coeur de la littérature afro-française »

Table des matières

  • Préface par Achille Mbembe
  • Introduction. La « France noire » dans les contextes transcoloniaux
    • L’appareil postcolonial
    • Migration et migritude
    • De la colonie à la postcolonie
    • « Black » : entre anglophonie et francophonie
    • Francophonie, « littérature-monde » et world literature
    • Black in France et « afroparisianisme »
    • Diasporas noires et « provincialisation » de la France
    • Présences noires et politique d’immigration
    • Le « multiculturalisme » en France
    • La « transnationalisation » de l’Afrique
    • Mémoire et identité
    • (Dé)construction de « l’autre »
    • Notes de l’introduction
  • 1. Francocentrisme colonial
    • Éducation coloniale, mission civilisatrice et assimilation
    • Historiographie et idéologie
    • Expansionisme et anticolonialisme
    • La supériorité culturelle occidentale : acculturation et universalisme
    • La « nouvelle école » et l’« ordre colonial »
    • L’Afrique et la métropole
    • Exhibitions et mirages : les « colonies » à Paris
    • Un Nègre à Paris : propagande coloniale et démystification
    • Migrations coloniales : les précurseurs
    • Notes du chapitre 1
  • 2. Identité noire et prise de conscience
    • « Blacks » et « Noirs » : la globalisation de la prise de conscience
    • Littératures afro-américaines et littératures africaines
    • Paris, « capitale » de la négritude
    • Influences, intertextualités et plagiat
    • Originalité et émancipation
    • Conditionnements coloniaux et populations minoritaires en France coloniale
    • Cartographie du racisme : Richard Wright et Ousmane Sembène
    • Notes du chapitre 2
  • 3. Discours sur l’esclavage contemporain
    • Le spectre de l’esclavage
    • Conditions sociales et racisme
    • Témoignage et droits de l’homme
    • Esclavage et transhistoricité
    • Note du chapitre 3
  • 4. Afro-parisianisme et féminisme
    • « Intercommunications » diasporiques
    • Communautés africaines en France et codes socioculturels
    • Africaines, Afro-Françaises, et sœurs occidentales : « négociation » entre « localisations »
    • « Sororités » : alliances transcoloniales
    • L’excision : entre « criminalisation », relativisme, et universalisme
    • « L’égalité démocratique »
    • Notes du chapitre 4
  • 5. Diasporas urbaines et codes vestimentaires
    • La Sape : Société des ambianceurs et des personnes élégantes
    • Le « virus de l’émigration »
    • Mimétisme et appropriation
    • La sémiologie de l’« accoutrement »
    • Codes esthétiques et « look »
    • Départ et « descente » au pays natal
    • « Visiter la France par la bouche » : entre rêves et désillusions
    • Notes du chapitre 5
  • 6. Jeunesse africaine et mondialisation
    • Frontières, souveraineté et globalisation
    • Globalisation et « mécontentement »
    • Nouveaux « lieux de mémoire »
    • Mobilités transcoloniales
    • Conditionnement et reconditionnement de la jeunesse africaine
    • Espaces de mobilités et espaces d’inclusions
    • Notes du chapitre 6
  • Conclusion. La question « noire » et les Black Studies aujourd’hui
    • Note de la conclusion
  • Postface. Noirs d’encre, un essai de transplantation aboutie
    • Note de la postface
  • Bibliographie
    • Œuvres littéraires
    • Bibliographie générale
  • Notes
    • Notes de la préface
    • Notes d’introduction
    • Notes du chapitre 1
    • Notes du chapitre 2
    • Notes du chapitre 3
    • Notes du chapitre 4
    • Notes du chapitre 5
    • Notes du chapitre 6
    • Notes de conclusion
    • Notes de la postface

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre