L'élégance du hérisson : roman Muriel Barbery

Coup de cœur

À première vue, Renée a tout du stéréotype de la concierge : elle est petite, laide, grassouillette, vit seule avec son chat et laisse la télévision allumée toute la journée. Mais il ne faut pas se fier aux apparences : « je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants ». Renée préfère en effet cacher sa finesse d’esprit, sa culture et sa lucidité derrière un masque de stupidité. Que diraient les habitants de l’immeuble s’ils découvraient sa passion pour Tolstoï ou son goût pour la philosophie ? Seule Paloma, une petite fille de douze ans qui habite dans l’immeuble, semble avoir percé à jour son secret. Mais Paloma se voit elle aussi contrainte de jouer un rôle : « Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. » L’emménagement de Kakuro Ozu, un vieux monsieur aimable, cultivé et sensible, va faire basculer le quotidien de Renée et Paloma, en leur permettant de se montrer telles qu’elles sont réellement. Peu à peu, des liens d’amitié se créent entre ces trois personnages qui partagent, outre l’amour du Japon, une même intelligence, une certaine finesse d’esprit et une grande sensibilité. Avec « L’élégance du hérisson », Muriel Barbery signe un roman émouvant, qui défait les préjugés les uns après les autres.

Résumé

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "

Auteur :
Barbery, Muriel (1969-....)
Éditeur :
[Paris], Gallimard,
Genre :
Roman
Langue :
français.
Pays :
France.
Description du livre original :
1 vol. (359 p.) ; 21 cm
ISBN :
2070780937.
Domaine public :
Non

Commentaires

Laisser un commentaire sur ce livre